Activités archéologiques à Nyon

Avril 2014

Les fouilles à l'avenue Viollier 22

Les fouilles menées à l’avenue Viollier 22 ont porté sur une parcelle qui se trouve en plein cœur de la ville moderne. Alors que ce secteur de la ville antique avait livré des structures très arasées lors de fouilles précédentes dans des parcelles proches, l’intervention de 2014 a révélé des structures et du matériel archéologique plus riches que prévu.

Les vestiges découverts appartenaient à un quartier de vocation probablement artisanale situé en périphérie de l’agglomération romaine. Les archéologues ont pu identifier des bâtiments qui ont connu plusieurs transformations successives, notamment un grand local excavé dont les murs sont bien conservés. L’examen du matériel archéologique montre que cette zone était encore occupée pendant la 1ère moitié du 4e siècle après J.-C.

A l’intérieur de ces bâtiments, deux structures particulièrement intéressantes sont à signaler : La première est un puits dont le fond est cuvelé par un tonneau en bois, du même type que celui de la rue de la Porcelaine dont une planche (douelle) est exposée au Musée romain. La seconde est un égout de grandes proportions que l’on suit sur le bord de la fouille. Le matériel archéologique livré par cette intervention est en restauration au Laboratoire du Musée cantonal d’archéologie et d’histoire de Lausanne.

 

Septembre 2014

Nouvelles découvertes sur l'aqueduc romain de Nyon

L'aqueduc approvisionnant la ville romaine de Nyon (Colonia Julia Equestris) a fait l'objet de plusieurs interventions archéologiques en 2013, dont l'une est actuellement en cours. Les premiers résultats de ces investigations ont été présentés au public sur le site par les archéologues samedi 5 octobre.

Cette canalisation longue d'environ 10 km est alimentée par des eaux captées à Divonne-les-Bains (France, Ain). Si son tracé est relativement bien connu, son point d'arrivée à Nyon n'a pas encore été découvert. Un tronçon de l'aqueduc est toutefois visible dans le Parc des Mangettes. Sa construction date vraisemblablement du 1er, voire du 2e siècle apr. J.-C., période prospère pour la ville romaine.
Alors qu'en 2012, un long tronçon avait été dégagé à Divonne-les-Bains, ce monument n'avait fait l'objet que d'observations épisodiques ces dernières années sur le territoire vaudois. Cette année, trois fouilles préventives ont été réalisées à Borex et à Nyon par la société Archeodunum SA sous la direction de l'Archéologie cantonale.
A Borex, l'aqueduc a été dégagé sur deux tronçons de 8 mètres. La première intervention a été occasionnée par l'aménagement d'un nouveau parking au centre du village. La seconde a été exécutée à la sortie de la localité, en direction de Nyon sur le tracé du futur gazoduc Trélex-Colovrex. Sur les hauts de Nyon, au lieu-dit «La Petite Prairie», l'aqueduc a été fouillé sur une longueur de près de 250 mètres dans le cadre de la construction d'un nouveau quartier.
Pourvus d'une voûte et partiellement maçonnés à la chaux, les tronçons dégagés sont souterrains. Le fond de la canalisation est constitué de dalles en terre cuite alors que du mortier étanche est appliqué localement contre les parois du canal. L'aqueduc est doté de regards pour l'entretien de l'ouvrage. Ceux observés sur le tronçon nyonnais sont une première en territoire helvétique.
Son état de conservation est variable: la voûte a été souvent endommagée par le passage des charrues et parfois, la maçonnerie a été récupérée pour réaliser d'autres aménagements. Les interventions actuelles permettront de compléter les données concernant ce monument et de préciser son tracé.

Pour plus d'informations: http://www.vd.ch/actualite/archives/2013/9/27/articles/aqueduc-romain-de-nyon-nouvelles-decouvertes/

 

Octobre 2014

Fouille de la rue Saint-Jean 24

Comme la plupart des fouilles, celles de Saint-Jean 24 ont été menées dans le cadre d’un chantier de construction. Le nom « Saint-Jean » était celui d’une église située à proximité et abandonnée lors de la conquête bernoise en 1536. Le cimetière associé a, quant à lui, été utilisé jusqu’en 1803. Lors des fouilles, cinq sépultures du début du 19e siècle, orientées ouest-est, ont été dégagées. Elles se trouvaient probablement sur la limite nord du cimetière.

Cette limite a repris le tracé d’un gros mur de terrasse romain, au sud duquel les vestiges avaient déjà en grande partie été détruits. Néanmoins, on a pu identifier un local qui s’appuyait contre ce mur, et dont il ne reste plus que le sol en terrazzo. Un bassin rectangulaire, construit en mortier imperméable, a également pu être observé ; une petite colonnade, dont trois colonnes sont attestées, le bordait.

De l’autre côté du mur, la fouille a révélé les vestiges d’un trottoir et d’une rue, au-dessous desquels passait un égout extrêmement bien conservé. On a même pu observer la technique de construction de la voûte. L’armature de bois construite comme support pour  la pose de la voûte a laissé son empreinte dans le mortier qui, en séchant, a parfaitement moulé le bois.

 



Réservation de visites

Réservation de visites en savoir plus

Formulaire de réservation pour vos visites

Programme pour les écoles

Programme pour les écoles en savoir plus

Le Musée romain propose tout un programme pour les écoles, à découvrir ici!

Fêtez l'anniversaire de votre enfant au Musée romain

Fêtez l'anniversaire de votre enfant au Musée romain en savoir plus

Choisissez parmis 4 ateliers pour l'anniversaire de votre enfant! Au programme, un saut dans le temps, jusqu'à l'époque romaine.

Jeux de mains, jeux de Romains

Côté jardin

Masques et compagnie

Petits archéologues

Journées romaines de Nyon

Journées romaines de Nyon en savoir plus

Chaque deux ans, la Journée romaine de Nyon permet au public d'explorer l'étude archéologique d'une façon vivante et accessible.

Site archéologique

Site archéologique en savoir plus

Découvrez le site archéologique de la ville de Nyon avec ses différentes découvertes !

Soutenez le Musée romain !

Soutenez le Musée romain ! en savoir plus

Voulez-vous soutenir le Musée romain ?

Rejoignez l'AMN (Association des Amis des Musées de Nyon) ou faites un don pour le Musée romain !